23 au 28 juillet 2017

Professeurs

single meta

Un bilan de la 9e édition prometteur en vue du 10e anniversaire!

moring_20160729_0163 avec logo

Musiciens du Camp Violon Trad Québec lors du concert d’ouverture du Festival Mémoire et Racines le 29 juillet 2016. Crédit photo: Guillaume Morin

 

Suite au concert de clôture du Camp Violon Trad Québec (CVTQ) ou quelques 100 musiciens ont présenté le fruit de six jours d’immersion musicale devant quelques milliers de visiteurs du Festival Mémoire et Racines, la direction de CVTQ fait le point sur la 9e édition. Avec une augmentation du nombre d’inscriptions, le bilan est des plus prometteurs en vue de la 10e édition de l’événement.

 

Plus de 105 personnes se sont inscrites au camp en comparaison à 91 en 2015. Le total atteint 175 personnes à s’être donné rendez-vous au Village des jeunes à st-Côme si l’on ajoute les visiteurs de la soirée de danse du 28 juillet, les bénévoles, les professeurs, employés et leurs invités. Près de 25% proviennent de Lanaudière, ce qui permet de conclure que 75% des inscrits sont des visiteurs qui contribuent à l’économie de la région pendant une semaine entière dont 44% sont or Québec et 15% sont or Canada (USA, France, Allemagne et Japon).

 

Photo de famille 2016 réduite

Musiciens et accompagnateurs participants à la 9e édition CVTQ. Crédit photo: Catherine Beaudry

« Les objectifs financiers ont presque été atteints cette année ». Souligne M. André Brunet co-fondateur. « Il faut souligner que CVTQ essuie plusieurs coupures financières régionales et provinciales depuis 2013 et qu’il n’est pas évident, depuis, de faire balancer le budget » ajoute-t-il. Mme Stéphanie Lépine, co-fondatrice également, est confiante que la nouvelle politique culturelle provinciale pourra palier à l’échec actuel de la mise en oeuvre de la Loi sur le patrimoine culturel.  « Violon Trad Québec (VTQ) soutient la création d’un plan d’action ministériel pour le secteur du patrimoine immatériel, accompagné d’une vision, de programmes et d’objectifs qui permettent du financement pour le fonctionnement du camp et soutiennent la formation en musique traditionnelle » souligne-t-elle.

 

Cette 9e édition a connu un franc succès tant au niveau des classes de violon, guitare et piano, que de la classe de maître, des concerts-midi des enfants et des nombreuses activités en soirée; spectacle des professeurs, sessions de « jams », soirée au Vieux Bogué, fête costumée de la mi-carême, veillée de danse, etc.

 

Enseignants de la 9e édition CVTQ. Crédit photo: Catherine Beaudry

 

L’équipe VTQ tient à remercier les bénévoles ainsi que les professeurs et artistes invités pour leur importante implication, Marie-Pierre Lecault, David Simard, Marc Maziade, le trio acadien Vishtèn, Jean-Paul Guimond, Jean-François Berthiaume, Bernard Simard. Cette édition est réalisée grâce à l’appui financier reçu du Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes du gouvernement du Québec en vertu des programmes de soutien financier en matière de francophonie canadienne (Programme de coopération et d’échange Québec et Île-du-Prince-Édouard), ainsi que du soutien des Député(e)s du Parti Québécois de Lanaudière : André Villeneuve (Berthier), Véronique Hivon (Joliette) et Nicolas Marceau (Rousseau), du député fédéral de Joliette, Gabriel Ste-Marie, du Cégep régionale de Lanaudière à Joliette, de Héroux-Lépine luthiers, du Réseau Québec Folklore, ainsi que de la collaboration de Lanaudière Mémoire et Racines, de Culture Lanaudière et du Village des jeunes.

 

L’équipe VTQ poursuit sa présence accrue sur les réseaux sociaux et à l’aube de sa 10e édition qui se déroulera du 23 au 28 juillet 2017, elle met le cap sur la programmation de cette édition anniversaire et invite les musiciens et la communauté de la musique traditionnelle d’ici et d’ailleurs à demeurer à l’affut de ce que les hôtes et fondateurs Éric Beaudry, André Brunet et Stéphanie Lépine concocteront pour des vacances musicales des plus festives et mémorables ! Un 10e anniversaire qui célèbrera haut et fort la tradition du camp ainsi que la mise en valeur du patrimoine et de la richesse collective de chez nous tout en gardant vivante et réinventée la musique traditionnelle du Québec.