22 au 27 juillet 2018

Professeurs

single no-meta

Claude Méthé

Claude MéthéViolon intermédiaire, avancé et expert | Musicien autodidacte, Claude Méthé a fait sa marque comme violoneux et chanteur sur la scène trad québécoise dans une carrière qui dure depuis déjà  40 ans.  Il compte des années comme membre de groupes qui ont laissé leur empreinte dans la renaissance de la musique traditionnelle au Québec : le Rêve du Diable, Manigance, Dentdelion, Ni Sarpe Ni Branche, Entourloupe… ainsi que Jeter le Pont (Vermont).  C’est en 2012, que le Rêve du Diable, dont il est co-fondateur, reçoit la Médaille d’honneur de l’Assemblée Nationale du Québec pour sa contribution à l’identité culturelle québécoise.  En dehors de ses nombreuses compositions, qui apparaissent aussi sur les enregistrements des ses pairs, son répertoire personnel comprend des chansons et des airs pigés auprès des porteurs de tradition du Québec et d’Acadie dont son mentor et ami proche, le «violoneux d’origine» Aimé Gagnon de Lotbinière, décédé en 1997.  Son enregistrement éponyme L’Amant confesseur (2006, Roues & Archets) a été mis en nomination au Prix de musique folk canadienne pour l’Album trad de l’année et reflète bien cette voie qu’il entend poursuivre, à inventer un son, s’inspirant d’une tradition québécoise où il y a primordialement la création d’une musique originale.  Membre actuel de Dentdelion et du trio Mil, on peut toujours le retrouver dans les sessions lanaudoises, enseignant son répertoire dans un camp de musique au loin en Amérique ou ici autour d’un feu de camp sous les étoiles; ou encore installé devant le poêle à bois à Ste-Béatrix, en « reelant » un p’tit dernier!

Fiddle | A self-taught musician, Claude Méthé has made his mark on Québec’s trad scene as a fiddler and singer for more than 40 years.  He has been a member of numerous groups who have played a part in the traditional Québécois music renaissance, including Le Rêve du Diable, Manigance, Dentdelion, Ni Sarpe Ni Branche, Entourloupe, as well as Jeter le Pont (based in Vermont).  In 2012 he received a Medal of Honour from Québec’s National Assembly for his work as member and co-founder of Le Rêve du Diable, one of Québec’s first commercially successful trad groups.  In addition to countless original tunes, many of which can be heard on recordings by his peers, his personal repertoire includes songs and tunes collected from fiddlers and singers in Québec and the Acadian maritimes. He learned many tunes from his mentor and close friend Aimé Gagnon (Lotbinière region of Québec), who passed away in 1997.  His solo album L’Amant Confesseur (2006, Roues & Archets), nominated for Trad Album of the Year at the Canadian Folk Music Awards, accurately reflects the path he pursues as a composer – to create a sound that is deeply inspired by Québec tradition at the same time as it is strikingly original.  Claude currently performs with multi-generational family band Dentdelion and trio Mil (just the parents!). He can be found at Lanaudière jams, teaching his tunes at music camps outside his home province, in his Sainte-Béatrix backyard fiddling beneath the stars or in front of the woodstove playing “one last tune”!